• ● Une grande victoire pour de petits êtres

    Les journées passées ont été particulièrement intenses et fatigantes, raison pour laquelle je n'en fais le résumé que maintenant. Tout est cependant encore très clair dans mon esprit : les événements, les détails, les paroles... Ce que j'ai vécu, je ne l'oublierai probablement jamais. J'étais mortifiée, ouais, mais jamais je n'ai ressenti à la fois une telle émotion et une telle force émaner de moi. Même si j'avais conscience de ce qu'il m'arrivait et de ce que je devais faire, j'avais la sensation de ne pas me contrôler, pas vraiment. Les énergies de ce monde avaient tellement d'impact sur moi que... Je ne sais pas. C'était comme si j'avais atteint un lieu auquel aucun mortel n'aurait du accéder. C'était comme si j'avais momentanément quitté mon corps et ma petite vie d'exploratrice pour devenir une puissance de Nexus, une immortelle protectrice. Le pire dans tout ça, c'est que j'avais la sensation de l'avoir toujours su. J'imagine que la présence de Druséra à mes côtés était à l'origine de tout ça...

    Après avoir pris connaissance de la situation au Refuge Impur, nous nous sommes rendues à l'Ouest de Mornegeôle : ce bout de région abrite un complexe de haute importance que l'Entité (évidemment) visait : le complexe Bio-Mech Alpha. L'endroit contient toutes sortes de créatures augmentées libres de leurs mouvements et quatre clones de grandes personnalités dont la puissance les rend terriblement dangereux. Nous avons préféré les éviter ; à deux, impossible d'en venir à bout. Toutefois, ce qui m'a fait prendre conscience du danger imminent, c'était la créature emprisonnée dans une cellule hautement sécurisée. Un Annihilateur Eldan corrompu, si je me fie aux connaissances que j'en ai. C'était la première fois que j'en voyais un activé et bordel, qu'est-ce que ça en impose. Pour sûr que personne n'aimerait tomber face à ces choses-là... Le robot essayait visiblement de sortir de sa cellule et vu comment la paroi morflait, j'ai bien cru qu'il y arriverait.

    Sur les indications du Gardien, nous avons continué notre chemin en direction de l'Ouest. Nous y avons trouvé l'entrée d'un ancien labo Eldan appelé Phagelab : si j'ai bien compris, c'est ici qu'avaient lieu (et ont encore lieu) les expériences autour de la substance qui permet à l'Entité de corrompre l'environnement et les êtres vivants. A priori, l'Eldan Vorion, membre de l'Ordre des Créateurs qui est à l'origine de la technologie d'augmentation, serait la cause de la création du Biophage et du Technophage, peut-être même de l'Entité. Le Phagelab était tellement chargé en Biophage que j'avais moi-même du mal à y résister. J'ai fait en sorte qu'Elvawen soit épargnée en aspirant la quasi-totalité de la substance à laquelle elle était exposée et les piliers d'Exanite disséminés un peu partout dans le labo ont heureusement fait le reste. La protéger de la corruption était ma priorité numéro un.

    La mission était périlleuse mais elle n'a pas été vaine : j'ai appris que le Biophage pouvait détruire une créature souillée... Je l'ai vu de mes propres yeux. C'est ce qu'on appelle, je crois, vaincre le mal par le mal. Je me suis immédiatement demandé si l'Entité pouvait également succomber à une trop grande quantité de Biophage avant de me raisonner : si c'était le cas, elle serait déjà morte, non ? Elle est celle qui manipule cette substance à son gré... Mais peut-être qu'en l'analysant et en modifiant sa structure, le Biophage pourrait la réduire en poussière ? Enfin, encore faudrait-il qu'un scientifique puisse se pencher dessus sans finir corrompu en un instant...

    Druséra a fait appel à nous alors que nous nous apprêtions à quitter le Phagelab : elle nous a appris que la conscience de l'Entité lui avait échappée et qu'elle cherchait à prendre le contrôle du Techno-Cœur. Pour faire simple, le Techno-Cœur (ou Noyau) est un cryptage qui protège les technologies et installations Eldans de tout contrôle extérieur. Je crois qu'il a été mis au point par Vorion lui-même, ce qui expliquerait pourquoi l'Entité est finalement parvenue à se rendre dans la salle du Noyau... Si elle avait réussi à corrompre ce dernier, elle aurait obtenu le contrôle d'absolument toutes les technologies Eldans, y compris les plus dévastatrices... Druséra nous a expliqué qu'il était possible de la repousser en créant une arme à partir des six énergies et forces primaires ; il s'avère que le Phagelab les abritait justement toutes. Récupérer un fragment de chaque a été extrêmement difficile, d'autant plus que les deux derniers étaient bien cachés... Mais pour la première fois depuis son apparition, mon autre... moi nous a été d'une aide insoupçonnée. Elle est parvenue à décrypter le chemin menant jusqu'au Noyau, là où pour nous les modules de téléportation s'apparentaient à une boucle infinie dont on ne pouvait plus sortir. J'ignore encore ce qu'elle sait mais j'ai raison de me méfier d'elle : il ne s'agit pas d'un simple sbire à la solde de l'Entité comme elle ose me le faire croire et le fait qu'elle nous ait aidées signifie forcément quelque chose de mauvais.

    Repousser la conscience de l'Entité fut presque un jeu d'enfant avec l'arme du Primo Genesis. On l'a renvoyée illico presto d'où elle venait. Même l'Annihilateur (surnommé le Destructeur de Monde) qui cherchait à s'enfuir a été plus difficile à terrasser... Mais lui au moins, on sait qu'il ne se réveillera plus jamais.

    ● Une grande victoire pour de petits êtres

    Druséra nous a confié qu'elle sentait sa puissance lui revenir mais elle sait tout comme nous que la lutte contre l'Entité est loin d'être finie. Tant qu'elle ne sera pas détruite, elle représentera toujours une menace pour Nexus et l'univers. Peu après cette réussite, j'ai senti un déclic au fond de moi, un poids s'envoler de mes épaules. J'ai remarqué après coup que mes yeux avaient récupéré leur couleur d'origine, comme si l'Entité s'était détournée du contrôle qu'elle avait sur moi... L'autre moi ne s'est plus manifestée depuis que nous avons contré cette attaque d'ampleur. J'ignore si je dois m'en réjouir ou au contraire rester alerte mais pour l'heure j'estime mériter du repos et un bon repas.

    NB : J'ai finalement appris ce qu'il se passait à la Crèche : l'Entité y a envoyé un de ses Haut-Phages, une dénommée Elyona, pour mettre la main sur une machine d'une grande importance. Elyona était une scientifique Eldan assez proche de Druséra si j'ose en croire ses paroles ; elle a été corrompue par l'Entité, comme tous ceux qui lui étaient utiles. La machine que le maître de la corruption veut récupérer est celle qui a servi à créer le Primo Genesis, c'est dire... Reste à savoir ce qu'il veut en faire ou plutôt, ce qu'il compte créer avec. Quoi qu'il en soit, je sais maintenant que l'Entité ne veut pas simplement dominer Nexus : ses projets s'étendent sur toute la galaxie et il vaudrait mieux l'empêcher de s'enfuir si on veut réussir à se débarrasser d'elle. Le problème, c'est qu'elle semble être omniprésente... Pas nous. 

    « ● Sans nom● Partie »